Libellés

jeudi 30 mai 2013

Le time-lapse : montrer le temps qui passe

Le timelapse, ou vidéo accélérée, est LA méthode utilisée pour montrer le passage du temps: des nuages qui passent, les étoiles qui tournent dans le ciel ou des ombres qui tournent au sol...





(a link for a "how to make a time-lapse" in english)

La méthode est simple, elle demande juste un peu de matériel:
- un pied
- un appareil photo
- un intervallomètre 

Un intervallomètre : appareil qui permet de prendre des photos à intervalle régulier. Différentes techniques:
- Intégré à l'appareil,
- Acheté dans le commerce, si votre appareil possède une prise pour déclencheur,
- Téléchargé, si vous pouvez brancher votre appareil photo sur votre ordinateur/smartphone
-  ou bricolé en Lego technic ou tout autre mécanisme (avec un moteur, quelques engrenages et un élastique, pour appuyer sur le déclencheur à chaque tour). De nombreux tutoriels existent, par exemple à partir d'une calculatrice de lycéen,

La série de photos prises est ensuite transformée en vidéo, à 25 images par secondes, à l'aide d'un logiciel: Windows movie maker fonctionne, vous pouvez aussi télécharger ImagesToVideo, logiciel gratuit qui le fait très bien. pour les Mac : Time Lapse Assembler. Un autre que je n'ai pas testé : ffmpg

Comment régler l'appareil photo? 
Pour éviter un effet "clignotant", quand une photo plus claire se glisse dans une série, il faut que toutes les photos soient faites avec les mêmes réglages, ce qui impose une mise au point et un mode manuel. Le plus délicat est d'anticiper: 
- Anticiper l'évolution de la luminosité: pour un coucher de soleil, si vous réglez l'appareil photo au mieux quand vous commencez, la vidéo sera vite très sombre, et vous manquerez la fin du coucher de soleil. Vous avez donc intérêt à commencer très surexposé, en sachant que ça ne pourra que s'améliorer.
Vice-versa pour un lever de soleil.

- Anticiper le déplacement de votre sujet: Pour prendre en photo les ombres par exemple, attention à ne pas placer l'appareil photo dans la trajectoire. Cette vidéo est l'exemple de cette erreur: l'ombre n'est pas dans le cadre au début, mais rentre dès les premières images, pour s'étirer sur le sol. Dommage.
video
















- Anticiper la météo: Le passage des nuages dans le ciel, magnifique ! Seulement quand les nuages sont chargés d'eau, vous avez intérêt à prévoir une protection pour vous et votre appareil, ainsi qu'un chiffon pour essuyer l'objectif entre chaque photo.
Un lien pour comparer différentes options de protection: le site de Blaise Fiedler (n'hésitez pas à regarder tous ses autres cours gratuits: tout y est!)


video















 -Anticiper les mouvements indésirables: Si vous voulez capturer le mouvement des nuages dans un paysage, choisissez un premier plan fixe: branche, pierres, maisons... Les arbres bougent en permanence au gré du vent, ce qui donne un effet vibrant, saccadé, assez moche. 


Quelles intervalles pour quels sujets? 
 A titre indicatif,  selon la vitesse que vous voulez obtenir sur vos vidéos, voici quelques intervalles:
- Trafic, personnes: 1 à 5 secondes entre chaque photo.
- Nuages, coucher de soleil, mouvement : 1 à 15 secondes
- Soleil, déplacement des ombres sur le sol, mouvement de plantes, ouverture de fleurs: 15 à 30 secondes
- Etoiles dans le ciel: 30 à 60 secondes.

Plus d'informations sur le montage et les réglages du time-lapse sur Lense.fr.

Et pour ajouter du mouvement?
Pour créer des travelling, il existe des rails qui déplacent trèèèès lentement votre appareil, pour donner du dynamisme à votre time-lapse. Ce qui peut donner cet effet-là. Vous noterez les premiers plans: des rochers, des arbres morts... pas de brin d'herbe ou d'arbre qui bougent au vent. Donc pour 1500$, vous avez quelque chose de professionnel.

Ou bien vous êtes un peu bricoleur, et vous pouvez tout faire moins cher.
Dans une prochaine note, vous découvrirez quelques-uns des montages que j'ai réalisé pour faire des panoramas, des rotations, des travellings horizontaux, verticaux ou diagonaux... Le tout avec des Legos technic, interchangeables à l'infini.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire